Exposition des photos de Patrick Bois

« Cela fait partie du travail du photographe de voir plus intensément que la plupart des gens.  Il doit avoir et garder en lui quelque chose de la réceptivité de l’enfant qui regarde le monde pour la première fois ou du voyageur qui pénètre dans un pays étrange. » Bill Brandt
 
Voilà le regard défini par Bill Brandt auquel adhère Patrick Jean Bois. Ce regard est l’approche première de la photographie, vient ensuite la « mise en émotions » du sujet par le développement de la prise de vue. La photographie est déjà une « vieille dame », pleine de souvenirs, qui s’est magnifiée par l’intermédiaire de grands noms, tels que Atget, Lartigue, Brandt, Kertész, Depardon et Meyerowitz. L’écriture avec la lumière ne peut les oublier, et dans son travail on peut retrouver parfois des accents noirs-blancs de Brandt, des teintes de couleurs de Meyerowitz. Au final, voir le monde qui l’entoure comme familier et néanmoins étrangement beau, c’est là résumer tous les chapitres de son écriture, dans ce livre de lumière qu’est une exposition !
 
En lien avec cette exposition, un café-photo est organisé le vendredi 11 décembre à 18h à la Maison Cantonale sur le thème du numérique contre l’argentique.  
La révolution photographique a souvent opposé le numérique à l'argentique. Celle-ci est-elle réelle, ou ces deux techniques sont-elles complémentaires ? L'argentique est-il condamné ? Le numérique tient-il ses promesses ? 
 
Exposition durant tout le mois de décembre à l’Espace Expo Terra Modana, à la Maison Cantonale de Modane (à côté de la gare SNCF). Ouverture du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h. Renseignements au 04 79 05 06 00